Retour à la page d'accueil du blog
logo
Les différents types de calvitie
04Jul

Nous possédons environ 100 000 cheveux sur la tête et l’on en perd entre 60 et 100 par jour. Quand doit-on s’inquiéter, quels sont les différents types de calvitie et existent-ils des solutions ?

La calvitie désigne le fait de perdre une quantité plus ou moins importante de cheveux. Ce phénomène est commun et contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’est pas forcément liée à l'âge.

Qu’est-ce que la calvitie ?

types de calvitie

La calvitie, terme médical utilisé pour traduire la chute des cheveux, est un phénomène plutôt courant et peut toucher un large public. Si les jeunes femmes sont plus épargnées par ce problème, les hommes en revanche, peuvent voir leur crâne se dégarnir un peu plus tôt qu’ils ne l’auraient prévu. En effet, certains hommes sont touchés dès l’âge de 20 ans. Au début, seule une zone localisée se clairsème petit à petit, le plus souvent à l’avant de la tête et sur les côtés.

Les causes de la calvitie sont nombreuses, les principales étant : le vieillissement, les changements hormonaux, certaines maladies, des carences alimentaires, un traumatisme psychologique ou encore l’hérédité dans 95 % des cas. Quelle qu’en soit la cause, ce phénomène n’est pas anodin et nécessite qu’on lui porte attention. Un bilan sanguin et une biopsie de la surface de la peau seront parfois nécessaires au diagnostic de la calvitie.

Le processus de la calvitie peut prendre du temps à s’installer et les médecins considèrent qu’une personne de moins de 25 ans touchée par ce phénomène souffre de calvitie précoce. Passé 50 ans, on estime à 50 % le nombre d’hommes souffrant de calvitie. On entend souvent parler des causes du problème, mais très peu des conséquences que cela engendre. La personne touchée peut très vite perdre le moral, car l’estime de soi est affectée par ce phénomène plus ou moins inévitable.

Comment savoir de quelle calvitie s’agit-il ?

  • Les différentes formes de calvitie

La calvitie peut s’observer sous différentes formes, allant de la perte de cheveux diffuse jusqu’à la perte androgénétique. Il est important de comprendre les raisons d’une calvitie naissante pour mieux la traiter.

calvitie diffuse

-Calvitie diffuse :

cette forme de calvitie est chronique, on note une chute de cheveux brutale sur l’ensemble de la tête. Elle est observée chez les sujets sensibles au stress ou qui s’alimentent mal et développent des carences. Un accouchement, une radiothérapie ou une chimiothérapie peuvent aussi être des causes de calvitie diffuse.

calvitie androgénétique

-Calvitie androgénétique :

c’est le type de chute observée le plus courant. Elle se traduit par une perte progressive des cheveux et peut débuter très tôt. Cette forme de calvitie est héréditaire et peut aussi s’expliquer par une trop grande sensibilité aux hormones mâles. En clair, si l’un des deux parents était atteint de calvitie androgénétique, l’enfant a 10 fois plus de risque d’être touché à son tour.

Calvitie circonscrite

-Calvitie circonscrite :

également appelée pelade, ce type de calvitie est une maladie entraînant une perte de cheveux sur une zone localisée. Elle est généralement due à une inflammation du cuir chevelu dans la zone circonscrite, mais d’autres causes encore inconnues peuvent l’expliquer. On relève, entres autres, le stress parmi les causes possibles de ce type de calvitie. Une maladie ou une réaction à un médicament doivent aussi être prises en compte par une personne souffrant de calvitie.

calvitie de traction

-La calvitie de traction :

aussi appelée calvitie du chignon, elle est due au port régulier d’élastiques et autres accessoires dans les cheveux. Elle disparaîtra avec le temps si la traction cesse, mais il vous faudra patienter un peu avant de voir vos cheveux repousser…

trichollomane

-La trichotillomanie :

plus fréquemment remarqué chez des sujets jeunes, ce type de calvitie est dû à une maladie. La trichotillomanie est le fait de s’arracher les cheveux jusqu’à ce que ceux-ci se cassent. La plupart du temps, la calvitie observée chez ce genre de sujet est totale. Bien que les causes ne soient pas clairement définies, ce trouble n’est pas à prendre à la légère et nécessite une prise en charge psychologique.

  • Plusieurs stades de calvitie observés

Chez l’homme, la calvitie est classée selon 7 stades sur l’échelle de Norwood-Hamilton. Cette classification permet de mesurer l’avancée de la perte des cheveux.

types de calvitie

-Stade 1 :

les golfes temporaux et frontaux sont les premiers touchés. La perte de cheveux constatée est légère et le reste de la tête est normalement fourni en cheveux.

-Stade 2 :

aggravation du stade 1, les cheveux sont de moins en moins présents au niveau des tempes et du front. On remarque aussi un éclaircissement progressif de la chevelure.

-Stade 3 :

c’est à ce stade que la chute de cheveux peut être qualifiée de calvitie. Elle devient visible et les golfes temporaux et frontaux se creusent vers l’arrière.

-Stade 4 :

le phénomène prend de plus en plus d’ampleur, jusqu’à atteindre le sommet du crâne. À cette étape de la calvitie, le sommet du crâne commence à se dégarnir.

-Stade 5 :

le front continue de se dégarnir ainsi que le sommet de la tête. Les cheveux se font de plus en plus rares et les tempes continuent de perdre en densité.

-Stade 6 :

les bandes de cheveux qui reliaient encore les deux parties de la tête ne se touchent plus. Le sommet de la tête est déjà bien dégagé.

-Stade 7 :

à ce stade, seule une couronne de cheveux est encore visible autour de la tête, le sommet est dégarni. On peut considérer ici que la calvitie est quasi complète.

Quelles solutions pour lutter contre la calvitie ?

La calvitie est loin d’être un problème incurable. Les solutions sont nombreuses et permettent aujourd’hui de lutter contre ce phénomène qui peut toucher n’importe quel individu.

solution calvitie

  • La poudre pour cheveux :

Souvent inconnue parmi les solutions dites « classiques » comme les compléments alimentaires ou les traitements à appliquer localement, la poudre capillaire de la marque Toppik peut vous aider à lutter contre la calvitie. Elle est composée de la même protéine qui compose nos cheveux, c’est-à-dire la kératine. La kératine sert notamment à protéger le cheveu et à lui donner toute son élasticité et sa force. Son fonctionnement est étonnant : les microcheveux contenus dans la poudre vont venir envelopper vos propres cheveux de sorte à les rendre beaucoup plus denses.

  • Comment s’utilise-t-elle ?

Composée de microfibres de kératine, la poudre capillaire se saupoudre sur la tête. À partir de là, il ne vous reste plus qu’à patienter quelques secondes pour voir l’effet immédiat de la poudre pour cheveux. Elle constitue alors une bonne astuce pour pallier à la chute de cheveux, autant chez l’homme que chez la femme. On peut également se servir d’accessoires pour faciliter son application comme le peigne Toppik ou le sprayeur Toppik.

  • Les avantages de la poudre capillaire :

En dehors du bénéfice apporté par la poudre capillaire pour lutter contre la chute des cheveux, celle-ci possède d’autres avantages. Les poudres capillaires Toppik ont étés conçues pour s’adapter à toutes et à tous, ainsi, il vous est possible de faire votre choix parmi une large palette de nuances allant du roux au noir. Le résultat souhaité est, bien sûr, un rendu naturel, l’un des avantages que propose cette poudre pour cheveux. Elle s’utilise très facilement et vous permet de camoufler instantanément les petites zones dégarnies de votre tête, notamment au niveau du front et des tempes. Vous remarquerez que votre chevelure est beaucoup plus volumineuse dans son ensemble.

La chute des cheveux est un moment désagréable à vivre que nous connaîtrons presque tous, si cela n’a pas déjà été le cas. L’image que l’on rend est remise en question et au-delà de l’aspect physique, c’est l’aspect psychologique qui est touché. Des remèdes efficaces comme les soins capillaires de la marque Toppik peuvent vous aider à retrouver des cheveux épais et forts.